Image Image Image Image Image
Scroll to Top

To Top

Concert #7 – Mario Caroli

MARIO CAROLI

flûte

Vendredi 3 août 2018 | 20h30 | Église de MILLAY | Grand concert


Mario Caroli a débuté ses études musicales à l’âge de 14 ans pour les achever à 19. A l’âge de 22 ans, il remporte, lors des célèbres cours d’été de Darmstadt, le très convoité Prix International « Kranichstein » et démarre ainsi une carrière de soliste international, caractérisée par une incroyable capacité d’adaptation à tout type de répertoire et développée tout particulièrement en Europe, Amérique du Nord et Japon.
Défenseur des languages contemporains, sa renommée se développe rapidement, jusqu’à en faire l’interprète de prédilection des plus grands compositeurs d’aujourd’hui. Salvatore Sciarrino, Gyorgy Kurtag, Doina Rotaru, Toshio Hosokawa, Ivan Fedele, Kaija Saariaho et bien d’autres écrivent pour lui.
Son intérêt revient ensuite sur l’ensemble du répertoire, sans faire de distinctions d’époques ou de styles. Cela fait de Mario une figure assez unique et inclassable, surprenante pour l’approche toujours fraîche et personnelle ainsi que pour ses lectures douées d’une incroyable virtuosité et d’une forte et vibrante personnalité.
La critique internationale n’a pas épargné les louanges à son égard : on s’est exprimé en termes de « phénomène » pour ses lumineuses lectures de Bach, Schubert ou Debussy, et le “New York Times” a loué la qualité de sa sonorité en écrivant qu’on voudrait « y être enveloppés ».
Après avoir enseigné pendant cinq ans au Conservatoire Supérieur de Lugano, en Suisse, il a remporté le concours pour le poste de flûte à la Musikhochschule de Freiburg, en Allemagne, où il est actuellement titulaire.

 

 

PROGRAMME

CLAUDE DEBUSSY (1862-1918)
– Syrinx (1913) (2’30”)

DOINA ROTARU (née en 1951)
– Jyotis (2017) (10’)

MARIN MARAIS (1656-1728)
– Couplets sur “Les Folies d’Espagne” (transcription : Mario Caroli) (1701) (10’)

SALVATORE SCIARRINO (né en 1947)
– Immagine fenicia (2000) (7’)

ANDRÉ JOLIVET (1905-1974)
– Incantation – Pour que l’image devienne symbole (1936) (3’)

CARL PHILIP EMMANUEL BACH (1714-1788)
– Poco Adagio (depuis la Sonate en la mineur pour flûte seule H562) (1747) (4’)

EDGAR VARÈSE (1883-1965)
– Density 21.5 (1936-1946) (4’)

KAIJA SAARIAHO (née en 1952)
– Laconisme de l’aile (1982) (10’)

Ndla : Le thème du ”Regard” se retrouve dans ce portrait “bifront”, comme Janus, dont les deux visages regardent devant et derrière. Mieux comprendre le présent et le futur signifie ne jamais perdre de vue le passé et ce qui a été fait avant.

RÉSERVER POUR CE CONCERT

MARIO CAROLI

Vendredi 3 août 20h30, église de MILLAY









* Pensez à réserver les places pour vos enfants de moins de 16 ans, en indiquant le nombre dans la case ci-dessus
Les places sont numérotées et attribuées selon l’ordre de réception des réservations. Vous pouvez néanmoins indiquer votre souhait pour ce qui concerne le placement, en utilisant la case ci-dessus. Nous essaierons de satisfaire vos choix dans la mesure du possible (cf. plan)






Les repas sont proposés en partenariat avec le restaurant “Le Morvan”,
La formule à 20 euros (entrée + plat + café ou plat + dessert + café). Le restaurant “Le Morvan” vous assure un repas en une heure entre 19h et 20h sans stress avant votre concert. Une table vous sera réservée. (informations ici)

ECOUTER UN EXTRAIT

4+jo4b/LLVkXb+LzlUrmHEPNZRI70oPeK7G6V6gQJB4=